Architecture de l'environnement

Station de pompage - Villiers-le-Bel

Maitre d’ouvrage : SEDIF

Construction d’une nouvelle station de pompage

Mission : Mission d’architecte

Mandataire : SUEZ Environnement

Coût des travaux : 3,2 M € HT

Avancement : Livraison 2020

Station de pompage à Villiers-le-Bel (95), 2017

La nouvelle station de pompage du SEDIF est implantée sur un terrain qui est situé en bordure nord de la zone urbanisée de Villiers-le-Bel. Ce terrain accueille actuellement un château d’eau de 40 m de hauteur environ.

Compte tenu du dénivelé du terrain et de la taille relativement modeste de la station à construire, comparée aux dimensions imposantes du réservoir, nous avons pris le parti d’intégrer totalement le volume de la station dans la pente du terrain, en créant un tumulus qui absorbe l’ensemble de l’ouvrage.

Le nouvel édifice est construit entièrement en béton. Il est recouvert de terre végétale sur une hauteur de 50 cm environ, selon des formes curvilignes qui se prolongent par des talus à pente douce jusqu’aux espaces verts environnants.

Le château d’eau se présente ainsi comme le seul édifice visible du site, ce qui évite un dialogue volumétrique et architectural entre les deux entités, qui aurait été en défaveur de la nouvelle station de pompage.

L’accès des véhicules et des piétons, ainsi que les portes des locaux techniques sont regroupés sur une unique façade, dont le mouvement courbe épouse la forme circulaire du réservoir existant. La cour d’exploitation de la station est ainsi mutualisée avec celle du réservoir, tout en étant invisible depuis le chemin d’accès qui borde le site.

La façade de l’ouvrage est composée d’un voile courbe en béton isolé thermiquement et habillé intégralement de panneaux-cassettes en acier laqué de teinte irisée brun-vert. Ce matériau dont la couleur rappelle la teinte des sous-bois, est parcouru de façon aléatoire par de petites perforations qui recouvrent les grilles de prises d’air, qui sont nécessaires à la ventilation naturelle des locaux et des équipements.

Le traitement paysager du site consiste en un reprofilage du terrain et en plantations de prairies pour absorber harmonieusement le volume émergeant de la station.